Avec la nouvelle saison d’Un siècle vous contemple nous avons fait un pari fou, lancer un programme de contenu ambitieux, tant sur le fond que sur la forme. Si les études de marketing favorisent toutes les programmes courts, l’arrivée des plateformes comme Netflix, Hulu, Amazon Prime, OCS, ont bouleversé nos habitudes face aux écrans (petits et grands).

Etat des lieux

Un siècle vous contemple sort des sentiers battus, comment convaincre et trouver son public lorsque l’on parle d’Ehpad et de Grand Âge ? Nous est alors venue l’idée suivante : comment les producteurs de l’Amour est dans le pré avaient pu séduire des diffuseurs en proposant une émission de dating entre agriculteurs ?  Sans la force d’un gros diffuseur comme M6, l’émission n’aurait peut-être jamais trouvé son public. 

Et pourtant, depuis un an, sans diffuseur télé, avec une production indépendante, le travail sans relâche de Garéal et de son réseau, la série existe bel et bien, et séduit un public toujours plus nombreux.

Les chiffres

Pour cette troisième saison, 4 épisodes ont été réalisés, 3 sont diffusés. Nous avons déjà produit près de 120 minutes de contenu, l’équivalent d’un long métrage. Afin de faire connaître la série nous communiquons au maximum sur les principaux réseaux sociaux : Facebook, Youtube, Instagram, Twitter, en privilégiant Facebook. En un an, au-delà des épisodes, plus d’une vingtaine de médias vidéos ont été publiés (extraits, bande-annonces, teasers, making of, etc.) et plus de 200 posts (articles, news, photos, visuels de promotion, stories, etc.). De quoi proposer de l’info quasi quotidiennement afin d’attirer l’attention d’un maximum de spectateurs. 

Bien que nous n’ayons pas la force de diffusion ni la visibilité d’un grand média, nous avons atteint un réseau de plus 500 000 personnes générant ainsi plus de 240 000 vues de vidéos et plus de 30 000 interactions. 

En résumé, sur le potentiel de personnes que nous pouvons atteindre, 50% vont visionner du contenu vidéo  et près de 10% vont interagir (cliquer sur un lien, commenter, aimer, partager, etc.). Des données très encourageantes !

Au niveau des épisodes de la saison 3, au-delà du nombre de vues, c’est la durée de visionnage qui est significative, plus de 100 000 minutes visionnées pour plus de 5 000 vues. En moyenne, plus de 70% des internautes curieux qui sont allés voir un épisode l’ont regardé dans son intégralité.

Élément important, chaque sortie d’un nouvel épisode booste les précédents, signe que les spectateurs ont envie d’en voir plus. 

La prochaine étape

Le nerf de la guerre c’est la visibilité. Une visibilité que nous obtiendrons soit grâce à un diffuseur national soit par les relations presse.

C’est grâce aux relations presse que les saisons 1 et 2 ont eu le succès que nous connaissons.  Nous souhaitions voir l’évolution de la saison 3 et attendre d’avoir assez de contenu pour effectuer ce travail. Un premier épisode ne suffisait pas à attirer un large public, et le temps de production étant assez long, il nous fallait attendre le bon moment. La sortie de l’épisode 4 nous permettra de mettre la machine en route. 

Conclusion, non vous n’êtes pas seul à suivre l’aventure  Un Siècle vous comptemple, vous êtes des milliers, d’une part vous êtes des précurseurs et d’autre part vous êtes dotés d’une grande curiosité et d’une belle ouverture d’esprit. 

Une chose est sûre, c’est une aventure qui ne fait que commencer ! L’épisode 4 sera disponible en septembre… 

N.B : Dans les données évoquées dans cet article nous n’avons pas pris en compte les vues et les réactions provenant de LinkedIn et Twitter, qui viennent encore étoffer les statistiques.

Blog News

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *